Volet climat du plan de relance : « Jusqu’ici tout va bien »

Le gouvernement vient de dévoiler officiellement le contenu de son plan de relance de 100 milliards, dont une partie est dédiée à la lutte contre le dérèglement climatique. S’il faudra attendre d’avoir tous les détails pour juger de la capacité de ce plan à mettre la France sur la voie de la neutralité carbone, Louise Kessler et Quentin Perrier d’I4CE considèrent que c’est un bon début : les montants alloués à la rénovation énergétique des bâtiments, à la mobilité ou à la production d’énergie correspondent, dans les grandes lignes, aux besoins de financements publics additionnels identifiés par I4CE avant l’été.

Un bon début donc, mais un début seulement : l’argent mobilisé devra permettre un vrai changement d’échelle en préparant les filières bas-carbone de demain, en particulier celle de la rénovation énergétique ; il devra être pérennisé, voire augmenté après 2022 ; et le gouvernement devra compléter son plan de relance par des mesures de soutien aux acteurs de la transition bas-carbone afin de préserver leurs capacités d’investissement.

Retrouvez la tribune sur le site d’I4CE.

2020

Vers un plan de relance ? Tirons les leçons de 2008

moins de 1 minute(s) de lecture

Si la crise sanitaire est l’urgence absolue, il convient également de préparer l’après pour éviter une récession économique profonde et durable. L’idée d’un ...

Retour en haut ↑

2019

Retour en haut ↑

2018

Retour en haut ↑

2017

Nucléaire: et si on parlait incertitudes?

moins de 1 minute(s) de lecture

Faut-il réduire la part du nucléaire en France ? En pleine campagne présidentielle, deux nouvelles études proposent des conclusions opposées, basées sur des ...

Retour en haut ↑